L’histoire du thé : Lu Yu et son livre « Le classique du thé »

Par Rémi

L’histoire du thé : Lu Yu et son livre « Le classique du thé »

Par Rémi

Lu Yu ou « Le saint patron du Thé » comme l’appellent ses contemporains !

Aujourd’hui, un peu d’histoire ! Je vous propose un petit voyage dans le temps à la découverte d’un personnage indissociable du monde du thé, l’auteur du livre «Le classique du thé » : Lu Yu !

Lu Yu et son rôle dans l’expansion de votre boisson préféré : Le Thé !

Une grande partie de ce que nous savons aujourd’hui au sujet des origines du thé provient d’un unique ouvrage : Le classique du thé. Ce livre fut écrit et publié en 780 après JC par l’écrivain chinois Lu Yu.

Considéré par ses contemporains comme « Le saint patron du Thé », Lu Yu a joué un rôle extrêmement important dans la découverte et l’expansion de ce précieux breuvage.

Enfance et adolescence

Né en 733, Lu Yu est un auteur chinois de la dynastie Tang. Orphelin dès son plus jeûne âge, il est d’abord recueilli au sein d’un monastère bouddhiste dans lequel il apprend à lire et à compter. N’appréciant pas beaucoup l’autorité, il est souvent puni et se retrouve constamment à devoir réaliser des corvées inintéressantes (comme garder le bétail ou nettoyer les latrines).

A 12 ans, Il ne supporte plus la vie monastique et décide de fuguer. Il est ensuite recueilli par une troupe de théâtre avant d’être remarqué par le gouverneur de Fuzhou (capitale de la province chinoise du Fujian). Ce dernier le confie à un « maître » auprès duquel il poursuit ses études jusqu’à l’âge de 20 ans.

La révélation : La découverte du Thé et la réalisation de son ouvrage

En 753, Lu Yu fait une rencontre qui bouleversera sa vie : il découvre le thé. Âgé de 20 ans à cette époque, cette découverte est une véritable révélation qui le pousse à voyager dans plusieurs régions d’Asie pour étudier le théier (notamment entre la région du Yunnan et les montagnes du Nord-Vietnam qui sont en réalité « le berceau du thé »).

À partir de 760 il décide de s’isoler dans les montagnes des environs de Huzhou afin de fuir la guerre civile (c’est alors l’époque de la révolte d’An Lushan). Il profite donc de cet isolement pour commencer son ouvrage sur le thé. À cette époque, le gouverneur Yan Zhenqing l’intègre dans une équipe chargée de rédiger et réviser des manuscrits. Lu Yu y récolte plusieurs anecdotes sur le thé et les intègre à ses écrits. En 780, Lu Yu publie son livre : « Le classique du thé » !

Cet ouvrage le fait connaitre dans toute la Chine et Lu Yu devient vite « Le Tea Master » de renom, spécialisé dans la préparation du thé pour ses (riches) clients.

Quelques années plus tard, l’empereur de l’époque Tang Dezong (779 à 805) lui propose un très bon travail à la cour que Lu Yu refuse pour se consacrer à sa passion : Le thé !

Le classique du thé : un essai magistral pour l’époque

Dans son livre, Lu Yu envisage l’art du thé sous tous ses aspects. Il traite à la fois de la plante elle même ainsi que de la culture et de la cueillette mais aussi et surtout de la préparation, des accessoires à utiliser et de la dégustation du thé. L’ouvrage de Lu Yu permet surtout d’en apprendre d’avantage sur les modes de dégustation pratiqués à cette époque.

On y apprend, entre autres, que les galettes de thé doivent être cuite à 15 cm des braises en étant tournées sur elles-mêmes jusqu’à la formation de « petites aspérités ». De même, les accessoires en porcelaine à utiliser pour la dégustation du thé doivent être de couleur bleu pour une expérience optimale.

Un ouvrage emprunt de croyances et de superstitions.

Vous l’aurez compris, le livre de Lu Yu est très ancré dans son époque et parsemé de croyances et de superstitions relatives à l’art du thé. Par exemple, le thé provenant des théiers poussant sur les côtés les moins ensoleillés des montagnes seraient, selon Lu Yu, impropres à la consommation. L’eau utilisée pour la préparation du thé ne doit pas provenir de rivières dans lesquelles elle ne circule pas car « des dragons cachés peuvent les avoir empoisonnées ». De même, l’eau « jaillissant avec violence » provenant des torrents et des cascades serait à éviter pour ne pas attraper « des maladies de cou ».

Ce livre est donc conseillé pour les personnes s’intéressant à l’histoire du thé en détails ainsi qu’aux croyances autour de cette boisson. Le livre de Lu Yu conviendra en effet difficilement aux amateurs de thé modernes.

J’espère que ça vous a plu ! Si l’histoire du thé vous intéresse, je vous conseille cet article.

Bonne semaine et à bientôt ! ?

Téléchargez Votre E-book offert : "L'histoire du Thé"

Je télécharge !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre panier est vide.

Le guide ultime des effets bénéfiques du thé sur votre santé

Téléchargez votre E-book "Le guide ultime des effets bénéfiques du thé sur votre santé" et découvrez les incroyables bienfaits de votre boisson préférée !

Merci ! Votre E-book est en chemin vers votre boite email ! (pensez à vérifier l'onglet "Promotions") ;-)

L'histoire du Thé

Téléchargez votre E-book "L'histoire du Thé" et découvrez comment votre boisson préférée a pu traverser les âges et le monde entier pour faire le bonheur de plusieurs millions d'amateurs passionnés !

Merci ! Votre E-book est en chemin vers votre boite email ! (pensez à vérifier l'onglet "Promotions") ;-)

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partagez !

Ça ne coûte rien et ça nous aide beaucoup ! ;-)